Vendredi veille de week-end, vous êtes sur la route, la tête pleine de projets : équitation à 10h00, restau à midi, musée à 15H00, pique-nique le dimanche…

Dimanche 18h00 : vous vous sentiriez presque surmené…

Alors le week-end prochain, accordez-vous une seule activité et le reste du temps dormez, lisez, bullez, chillez ! En somme reprenez des forces car chaque lundi est une petite rentrée !

Que vous soyez Parisiens ou simplement de passage dans le coin, on vous donne trois choses à faire vraiment chouettes pour votre week-end en Île-de-France.

Se la jouer artiste-peintre épris de liberté à Barbizon

Anciennement habité par des paysans cet ancien Hameau a vu affluer entre 1825 et 1875 de nombreux artistes impressionnistes français ou internationaux. 

En effet, au début du XIXème siècle, les peintres quittent peu à peu les grands sujets mythologiques ou religieux et commencent à s’intéresser de très près à la peinture de nature. Grâce à son incroyable diversification de paysages, Barbizon devient un point de convergence pour ces artistes épris de liberté quittant leurs ateliers parisiens pour peindre en extérieur.

Aujourd’hui en déambulant dans les rues, on ressent encore l’influence très forte des artistes d’hier et d’aujourd’hui à travers les nombreuses galeries et ateliers.

Pour en savoir plus : http://www.barbizon.fr/

Crédit : J.M Mahenc pour Détours en France / Blog Les Flaneries d’Aurélie 

Repousser ses limites en faisant un trek dans le désert à Fontainebleau

Si si vous avez bien lu ! En plein cœur de la forêt de Fontainebleau, le massif forestier des Trois Pignons abrite une pinède et un magnifique désert de sable autour duquel se dressent de gigantesques blocs de grès millénaires. Incroyablement calme et dépaysant, l’endroit est très apprécié des marcheurs et des cavaliers.

Toutefois, si vous ne vous sentez pas l’âme d’un Rambo ce jour-là, vous pouvez toujours vous allonger sur un drap de bain et parfaire votre bronzage d’été à l’abri des regards.

Se découvrir une âme de poête chez Jean Cocteau à Milly-la-Forêt 

En 1947, Jean Cocteau fait l’acquisition d’une ancienne dépendance du château de la Bonde à Milly-la-Forêt et s’y installe avec Jean Marais, loin de l’agitation parisienne. Aujourd’hui, entre les clichés de sa vie et quelques pièces de son œuvre comme des écrits ou des croquis, cette ravissante maison-musée nous plonge dans l’univers mythologique et baroque de Jean Cocteau. Après cela il ne vous restera plus qu’à saisir votre plus joli crayon pour laisser voguer votre imagination et révéler vos talents cachés ! On a hâte que vous nous montriez !

En savoir plus : http://www.maisoncocteau.net